À propos

L’Institut Canadien de Québec est un organisme culturel privé à but non lucratif fondé en 1848. Sa mission est de promouvoir et de rendre accessibles le savoir et la culture en offrant des services de bibliothèque, de médiation et de diffusion culturelle et littéraire. Il administre la Bibliothèque de Québec, dont fait partie la Maison de la littérature, en partenariat avec la Ville de Québec. Il organise chaque automne le festival littéraire Québec en toutes lettres. Par son action culturelle et éducative, L’Institut est présent dans la vie des citoyennes et des citoyens de Québec à tous les âges de la vie.

 

Un peu d'histoire...

L’Institut a été fondé par un groupe de jeunes gens soucieux de promouvoir la culture francophone et de défendre la nationalité canadienne-française. Plusieurs Instituts canadiens ont été mis sur pied au Canada français, notamment celui de Montréal. Seul L’Institut Canadien de Québec est demeuré actif, ce qui en fait l’un des plus anciens organismes culturels francophones en Amérique. L’Institut est intimement lié à l’histoire de la ville de Québec. En effet, dès la fin du XIXe siècle, L’Institut ouvre sa salle de lecture aux citoyens de Québec et en fait la première bibliothèque publique municipale de la capitale. En savoir plus...

Bibliothèque de Québec

Dès les débuts, L'Institut possède une bibliothèque et une salle de lecture réservées à ses membres. En 1897, une entente avec la Ville de Québec fait de la bibliothèque de L'Institut une bibliothèque publique ouverte à tous les citoyens de la ville. En 1978, L’Institut et la Ville de Québec adoptent le Plan directeur du réseau de la Bibliothèque de Québec. Avec les années 1980, commence la construction de plusieurs bibliothèques, dont la bibliothèque centrale Gabrielle-Roy qui ouvre ses portes en mai 1983. Aujourd'hui encore, L'Institut Canadien de Québec administre les bibliothèques publiques de la Ville de Québec en vertu d’une nouvelle entente de gestion signée en 2013.

L’Institut a développé plusieurs champs d’expertise bibliothéconomique. Du premier plan directeur de la Bibliothèque de Québec à la Vision de développement de la Bibliothèque de Québec publiée en 2013, il a collaboré étroitement avec la Ville de Québec pour développer le réseau des bibliothèques publiques municipales.

Action culturelle et éducative

L’Institut agit comme diffuseur culturel spécialisé en littérature. En partenariat avec le ministère de la Culture et des Communications du Québec et la Ville de Québec, il diffuse dans les bibliothèques un programme d’action culturelle et éducative. L’Institut participe aussi à la vie culturelle de la capitale lors de festivals et d’événements, des journées ou des semaines thématiques. Il fait la promotion de la lecture par divers programmes s’adressant à tous les groupes d’âge : éveil à la lecture pour les tout-petits, service de livraison à domicile pour les personnes à mobilité réduite, clubs de lecture pour enfants, adolescents et adultes, etc. L’Institut a participé à la création de plusieurs programmes de médiation de la lecture dont Une naissance, un livre destiné aux bébés et à leurs parents ainsi que le volet québécois de Lire et faire lire où des retraités soutiennent des enfants dans leur apprentissage de la lecture.

De l'église Wesley à la Maison de la littérature

En 1944, L’Institut Canadien de Québec s’installe dans l’ancienne église Wesley dans le Vieux-Québec qu’il transforme en bibliothèque au rez-de-chaussée et en salle de spectacles à l’étage. La Salle de L’Institut devient un lieu culturel incontournable : de nombreux artistes et conférenciers célèbres y sont accueillis. Dans les années 1960, L’Institut produit la série multidisciplinaire Les lundis de L’Institut qui, pendant trente ans, occupe une place importante dans la vie culturelle de Québec.

À la fermeture de la Salle de L'Institut, en 1999, L’Institut imagine un concept novateur qui puisse répondre aux besoins du milieu littéraire et offrir une vitrine à la littérature québécoise, tout en demeurant la bibliothèque des citoyens du Vieux-Québec. Le projet de Maison de la littérature voit le jour. Avant même son ouverture, elle s’est incarnée par un programme de résidence d’écrivain (2005), la mesure de soutien à la relève Première Ovation en arts littéraires (2009) et le festival Québec en toutes lettres (2010). La Maison de la littérature a ouvert ses portes en octobre 2015. Elle a fait l'objet d'une audacieuse transformation intérieure auquel s’ajoute un bâtiment moderne et lumineux, un concept signé Chevalier Morales Architectes.

Composante majeure de la Bibliothèque de Québec, la Maison de la littérature abrite une bibliothèque publique et une exposition permanente sur la littérature québécoise, des cabinets d’écriture, un atelier de BD, un studio de création, une résidence d’écrivains, un salon de quiétude, ainsi que, toute l’année, une programmation variée présentée sur la scène littéraire. Dédiée à tous, la Maison est un lieu d’écriture, de création, de rencontre et d’animation qui met en scène la littérature dans une ambiance vivante, conviviale et chaleureuse. Elle est un espace de parole, d’écriture, de création et de diffusion en arts littéraires.

Financement de L'Institut

Pour mener à bien ses activités, L’Institut bénéficie du soutien financier de la Ville de Québec, son principal bailleur de fonds, mais aussi de subventions des gouvernements provincial et fédéral. Il obtient aussi des commandites financières et de services, ainsi que des dons de particuliers, de fondations ou d’entreprises. L’Institut a créé un fonds de dotation destiné au rayonnement de la Maison de la littérature. Ce fonds est administré par Québec Philanthrope. Les dons reçus bénéficient de l’appariement du programme Mécénat Placements Culture du ministère de la Culture et des Communications du Québec. Pour en savoir plus…

Capital humain et partenariat

L’Institut Canadien de Québec mise sur un personnel qualifié et engagé pour mener à bien sa mission de démocratisation du savoir et de la culture. L’Institut compte près de 300 employés sous sa responsabilité dans ses différents volets d’activités. Par ailleurs, plus de 400 personnes œuvrent bénévolement au sein de son organisation : conseil d’administration et comités, festival Québec en toutes lettres, activités de bibliothèque hors les murs, Méga Bibliovente, etc. Dynamiques et dévouées, ces personnes offrent leur temps pour lire aux enfants, livrer des documents à domicile, informer les festivaliers, accueillir le public, apporter leur expertise, donner les grandes orientations de gestion de L’Institut, etc. Pour en savoir plus…

Le partenariat est aussi au cœur de l’action culturelle de L’Institut Canadien. Chaque année, L’Institut travaille de concert avec de nombreux partenaires afin de soutenir les initiatives de la communauté ou de maximiser la portée de ses actions. L’Institut bénéficie aussi de l’apport indispensable de partenaires financiers ou de services.

 

(Oeuvre Nous sommes un peuple... de Luc Archambault, photo : Louise Leblanc)